Cathar - Christopher Bland


Dans ce roman historique, situé dans le Languedoc à la fin du 13e siècle, François de Beaufort, un chevalier et un Cathare, aime trois femmes - Blanche, Sybille et Béatrice. Il est cathare par sa naissance, et en fin de compte par conviction, malgré les efforts incessants de l'Inquisition pour éradiquer cette hérésie par la guerre, la torture et le bûcher.

Après avoir survécu à deux sièges François est condamné à un pèlerinage de pénitence à Compostelle, et qui se termine dans le village cathare de Montaillou. Et là l'Inquisition frappe à nouveau.


Editions : Head of Zeus, 2016
Langue : anglais     Pages : 338


Pour me changer les idées après la déception des Chevaux céleste de José Frèches, je me suis tournée vers une valeur sûre. J'avais reçu à Noël un roman historique sur les Cathares. Ceux qui me connaissent savent que l'histoire de cette hérésie me passionne depuis longtemps. Alors le roman de Christopher Bland ne pouvait que me plaire. (Pour voir la version anglaise, cliquez ici).

La croisade contre les Albigeois dans le Languedoc au début du 13e siècle est une guerre que je connais bien pour l'avoir étudiée pendant mon bachelor d'histoire. C'est pour cette raison que quand je lis un roman qui se passe dans ce contexte, je suis très attentive aux détails historiques

Christopher Bland ne suit pas la chronologie des événements dans son roman Cathar ; il l'explique dans une note. A mon avis, ce n'est pas dérangeant. Il s'agit d'une oeuvre de fiction. Il est tout à fait normal de faire des arrangements pour créer une histoire. En revanche, le contexte est fidèle à a réalité. L'auteur montre très bien les conditions de vie et l'atmosphère qui prévalaient à cette époque. Certains personnages sont d'ailleurs de vrais acteurs de la croisade. La religion cathare est également bien décrite et on voit très bien que ce sont des croyances profondément ancrées dans tous les niveaux de la société, autant dans la classe paysanne que dans la noblesse. 

Les méthodes de l'Inquisition sont aussi relativement conformes à la réalité. On parle de torture, de bûcher, mais aussi de tentative de conversion via la prédication. Et même si ce n'est pas forcément le centre d'intérêt de tout le monde, moi je trouve cela très intéressant

A part tous ces détails historiques, le roman raconte l'histoire d'un homme poursuivit par l'Inquisition et des trois femmes qu'il a aimé. Ce sont tous des amours différents. François voue un amour idéalisé à la première, Blanche. Il est alors un garçon qui voit en elle la figure de la femme parfaite. Je ne vous parlerai pas des autres, ce serait dommage de vous spoiler l'histoire... ;) Ce livre est un roman d'aventure, d'amour, de spiritualité aussi et de luttes de pouvoir. François survit à deux sièges et côtoie la mort à plusieurs reprises. En plus de la menace de l'Inquisition, François doit aussi apprendre à trouver sa place et parvenir à savoir qui il est. Cathar est donc aussi un roman d'apprentissage. Et c'est le style d'histoire que je préfère.

Le style de Christopher Bland est facile à lire. Ce n'est pas forcément de la grande littérature, mais c'est fluide et percutant. Il n'y a qu'une chose qui m'a un peu dérangée, c'est la rapidité avec laquelle les relations évoluent. Au début, j'ai trouvé cela très brutal. J'avais l'impression que l'auteur sautait des étapes. Mais au fur et à mesure du livre, je me suis prise au jeu et la rapidité des enchaînements ne m'a plus gênée. Il est normal que l'histoire aille vite puisqu'on suit la vie de François depuis son enfance jusqu'à l'âge adulte relativement avancé. J'en suis même venue à aimer ce rythme endiablé. François n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer et le lecteur non plus.

Au final, j'ai passé un très agréable moment en lisant ce roman et ça m'a redonné envie de lire comme avant. Je le conseille à tous, y compris à ceux qui ne sont pas nécessairement intéressé par l'hérésie cathare. Si vous aimez les romans d'aventures et d'amour, alors foncez.

You May Also Like

0 commentaires